AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Précisions sur les Révolutionnaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin


✽ MESSAGES : 86
❈ ARRIVÉE : 22/01/2011

❈ LOCALISATION : Les toits, comme toujours.



MessageSujet: Précisions sur les Révolutionnaires   Dim 13 Fév 2011 - 3:43



Les Révolutionnaires : ce qu’il faut savoir


« Vous vous posiez des questions ? »


Comment devient-on un Révolutionnaire?

Il ne suffit bien évidemment pas d’être contre le régime pour être considéré comme un Révolutionnaire. En effet, le terme en lui-même désigne quelque chose de beaucoup plus précis que le simple fait d’être un opposant. Mais admettons qu’il s’agit tout de même bien du principal critère pour le devenir. Sauf exception, personne ne peut trouver les membres du groupe pour entrer en contact avec eux et demander à en faire partie. Ces derniers faisant preuve d’une discrétion sans nom, se dissimulant parmi la population qui semble être la plus à l’abri de tous soupçons, ce serait prendre de grands risques que d’entreprendre de partir à leur recherche si le gouvernement ne vous en a pas donné la mission. C’est possible, certes, mais surtout très dangereux et peu probable. Ce sont généralement eux qui vous trouvent. La plupart d’entre eux faisant partie du gouvernement, voire étant même des employés du centre de vidéo-surveillance, ils peuvent être extrêmement bien placés pour vous repérer. Mais ils ne viennent vers vous que s’ils sont absolument sûrs de la réponse. Par mesure de sécurité, la première rencontre est à visage masqués pour eux : s’ils vous jugent non dignes de confiance, vous ne serez jamais capables de les reconnaître.


Comment les Révolutionnaires sont-ils organisés ?

Tout d’abord, il est important de savoir que les Révolutionnaires se trouvent dans tous les milieux. Certains font partie du gouvernement, d’autres sont d’éminents scientifiques… Il est rare de voir l’un d’entre eux n’être qu’un citoyen lambda, puisque ces derniers n’ont pas le moindre moyen d’échapper quelques secondes à l’attention des caméras. Non, il faut avoir une certaine importance. Pas une trop grande non plus, mais il faut s’être fait une place dans la société, voire même être apparemment le citoyen modèle, celui qui évolue, qui occupe un poste important et qui semble avoir le cerveau complètement lobotomisé par le système.
Par mesure de sécurité, ils s’appellent par des pseudos au cas où leurs conversations seraient écoutées. Leurs messages sont constamment codés. La plupart d’entre eux ne se sont même jamais rencontrés visuellement alors qu’ils auraient pu échanger des informations importantes. La raison est simple et purement compréhensive : si jamais l’un d’entre eux se fait attraper et est confronté à un autre qu’il n’a jamais vu, il ne pourra pas « réagir ». C’est une organisation stricte, qui peut sembler cruelle, mais dans un régime comme celui-ci elle est malheureusement nécessaire. Ils n’ont pas de QG à proprement parler. Les réunions organisées, rares, se déroulent toujours dans des lieux différents et durent le moins longtemps possible. Entre ces mêmes réunions, ils communiquent par le biais des Messagers, qui sont leur seul et unique moyen de communication sûr.


Quel lien ont-ils avec les Messagers ?

Les Révolutionnaires ont créé les Messagers. C’était il y a quinze ans. Parce qu’ils n’étaient clairement plus en sécurité après la dure répression de la « période noire » du régime, il leur fallait trouver un nouveau moyen de communiquer tout en prenant le moins de risques possibles. Leur est alors venue l’idée des Messagers. Les divers scientifiques et chercheurs peuplant leurs rangs ont mis au point l’accélérateur, produit qui permet aujourd’hui à ces fameux Messagers de réaliser de véritables prouesses physiques afin de maximiser leurs chances de réussite quant aux missions qu’ils leur donnent. Malgré tout, ils savent très bien que la plupart d’entre eux ne croient plus réellement en eux. Car en effet, on peut considérer que les Révolutionnaires sont responsables de ce mode de vie très difficile à supporter. Et les résultats attendus ne viennent malheureusement pas. Puis il y a aussi le fait que les personnalités les plus importantes d’entre eux considèrent souvent les Messagers comme de simples moyens de communication tout comme des armes possibles si jamais les choses dégénèrent. Les relations ne sont pas au beau fixe, mais puisque les Révolutionnaires sont les seuls à leur fournir un accélérateur aussi efficace, une interdépendance existe entre eux. Et personne ne l’ignore.


Comment sont-ils perçus par les citoyens ?

Difficile à dire. Si on se fie à tous les sondages et tous les moyens d’expressions que les citoyens ont, les Révolutionnaires sont clairement en minorité. Mais certains, peu nombreux, les soutiennent et sont prêts à les aider sans non plus entrer officiellement dans leurs rangs. Ils tiennent à leur vie, eux. Cependant, pour la grande majorité d’entre eux, les Révolutionnaires sont des terroristes, bien plus dangereux que les Messagers d’ailleurs. Ils sont la maladie de la nouvelle société d’après le gouvernement, et le gouvernement a toujours raison. Il n’y a aucun doute sur le fait que si un Révolutionnaire se fait démasquer par un citoyen, il n’a qu’une chance infime de ne pas être dénoncé. Direction Staten Island donc, d’où jamais aucun d’entre eux n’est revenu.


Quel genre de missions effectuent-ils ?

A leur niveau, elles sont toutes extrêmement dangereuses. Il s’agit le plus souvent d’infiltration dans les médias. Puisque les citoyens sont énormément sensibles à ces derniers, il faut faire passer des vidéos à la télévision, changer un article du New York Times. Mais pour les risques pris, les résultats ne sont pas toujours satisfaisants : le danger est bel et bien de voir tous les efforts faits passer totalement inaperçus. Soit par une brillante manœuvre du gouvernement, soit parce que personne ne lira vraiment le fameux article modifié ou ne prêtera pas réellement attention à l’émission télé. Mais ce sont les opérations les plus régulières, parce que malgré tout, elles sont moins dangereuses que les autres et sont toujours susceptibles de toucher beaucoup de citoyens. Pour le reste… On retrouve le vol d’information dans des structures ultra-sécurisées ou des propriétés de hauts responsables là encore extrêmement bien protégées. Puis il y a l’assassinat d’un personnage important aussi. Ces derniers sont beaucoup plus rares que les infiltrations dans les médias. En revanche, quotidiennement, on retrouve l’espionnage.





_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mirrorsedge.forumgratuit.org
 

Précisions sur les Révolutionnaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirror's Edge :: Avant de commencer :: Règles, contexte : ce qu'il faut savoir :: Informations complémentaires-