AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Joshua-Doctor of the angels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



✽ MESSAGES : 11
❈ ARRIVÉE : 20/02/2011



MessageSujet: Joshua-Doctor of the angels   Dim 20 Fév 2011 - 1:53


Joshua
« I was born to help you to fly again… »

nom : Inconnu
prénom(s) : John
pseudo : Joshua
âge : 22 ans environ
lieu de naissance : Dans un orphelinat près de Washngton.
métier : Parce que quand les anges s’abîment les ailes il leur faut quelqu’un pour les rafistoler, Joshua est là.
groupe : Messager
situation amoureuse : Aucune
avatar : Adam Copeland alias Edge
crédit : Sign et ava par FireHBK(autrement dit moi^^), photos de la WWE






Personnalité


«Montre-moi ton cœur histoire que je sois pas surpris quand je t’opérerais… »


Joshua s’est fait la promesse d’être le cas sur qui on peut compter. D’un instinct très protecteur il tient beaucoup aux autres. Il a besoin des autres pour vivre. Lorsqu’il les sauve il a le sentiment de sauver sa propre vie. Il aime son travail et s’y consacre, c’est la seule chose qui l’empêche de craquer. Sous son sourire figé mais tellement rassurant qu’il dédie à tout le monde pour ne pas les inquiéter se cache un jeune homme au cœur brisé. Et mû par la peur pour la vie des autres. Oui c’est certain qu’il est différent, le côté remplaçable rapidement ne l’a jamais trop convaincu. Certes c’est la vie, certes c’est leur job mais il n’approuve pas pour autant tout. C’est pour ça qu’il s’est promis de sauver toute sa… Famille… Les recoudre, raccrocher leur ailes, ça ne l’empêche pas de se dire qu’il en renvoie certains aux casse-pipes. Mais pour tous ceux qui survivent il continue. Joshua a tendance à dissimuler ses craintes derrière l’humour et la joie. Il veut qu’en le regardant les autres sentent leur douleur s’envoler. Les sourires sont le début de la guérison chez lui. Le rire son bistouri. Oui en tout point le Joshua en action est agréable.

Mais une fois les blessures pansées, et la blouse retirée, Joshua se laisse submerger par la culpabilité. La culpabilité de ce qui est arrivé à Raven. Il fuit alors la compagnie des autres, s’enferme dans ses souvenirs. Il se laisse dévorer par ses sentiments, il se cloître alors dans son coin. Seul et déprimé. Et passe ses instants avec une tristesse infinie au fond des yeux, un désespoir qui le submerge. Heureusement pour Joshua il y a toujours cette main qui se tend vers lui, quelqu’un pour le relever. Cette main se présente parfois sous la forme d’un ami, d’autres fois sous la forme de son travail. Ou sous la forme la plus simple : quelqu’un qui a besoin de lui. Alors le chagrin s’estompe et son sourire refait surface, son côté protecteur reprend le dessus. Et dans ces cas-là Joshua est prêt à tout. Il donnerait sa vie pour les autres, prendre des risques si cela peut aider quelqu’un ne lui pose pas de soucis. Il laisse entrevoir un côté joueur et très parieur. Il se fait pour pari et objectif de venir en aide à tous. Et ce pari pour le gagner tous les coups sont permis. Psychologie plus ou moins recevable. Méthode parfois un peu douteuse. Bon disons ce qui est Joshua connaît les limites de la médecine, et ne les franchit pas. Mais poser les pieds dessus et la longer, c’est tellement grisant. Si cela peut permettre à un messager de vivre alors il n’y a pas à hésiter.

Joshua est assez mystérieux sur le principe, il a tendance à ne pas révéler grand-chose de lui-même. C’est un peu on l’aime ou on ne l’aime pas, certains ne supportent pas son sourire collé à sa figure à partir du moment où il entre dans la pièce, d’autres adorent son côté je vais vous sauver quoiqu’il m’en coûte. Ceux qui ont appris à l’apprécier semblent ne rien regretter. Et Joshua le leur rend bien. Et ceux avec qui l’entente n’est pas cordiale. Pour Joshua à partir du moment où ceux-ci ont besoin de soin il dépose ses sentiments à l’entrée, ça ne l’empêche pas de râler et de jurer contre eux. Mais mentalement, histoire d’être tranquille. Néanmoins il retrouve son sérieux quand l’opération entre en scène, et dans ce métier, les opérations c’est à cœur ouvert à tous les sens du terme. Et un cœur, ça ne montre rien de plus que celui d’à côté. Joshua se focalise là-dessus, que ce soit ses amis ou ses collègues à partir du moment où la vie entre en jeu ils sont lavés de tout. Il n’y a plus que leur vie, leur âme attend à la sortie. L’hypocrisie et les faux-semblants, sans trop le vouloir, Joshua joue pas mal avec. Mais comme expliqué ce n’est pas une hypocrisie méchante, il veut juste protéger les autres des démons qui le détruisent. Quelle personne arriverait à se battre contre les blessures si celui qui les soigne affiche tout son mal-être sur sa figure ? Mais le combat que Joshua mène chaque jour il l’a pleinement accepté. Pour lui c’est un peu sa punition. C’est sa façon de demander pardon à ceux qui partent, ô combien trop tôt.

C’est ainsi que vit Joshua. En fait cette dualité sentimentale, ce côté jour-nuit, c’est la meilleure façon de définir Joshua. Arrêtez-vous à l’aube et au crépuscule et vous trouverez toute sa personnalité. Mais parviendrez-vous à saisir ces instants ? Joshua est comme un livre planqué au fond d’une étagère. Faut bouger pas mal de choses pour trouver son cœur. De son côté il aura déjà trouvé le votre. A tous les sens du terme…






Histoire


«I will never let you crush my friends… »


Toute cette lumière qui m’assaillit, toutes ces choses qui l’envahissent, qui m’agressent. Ce contact contre mon être, tout ce gaz qui se met à passer et ressortir dans mon corps, je respire, je suis aveugle. Je suis arrachée à celle qui m’a portée. Maman pourquoi ne pleures-tu plus ? Pourquoi m’enlève-t-on. Pourquoi ces gens rabattent un tissu sur ta figure ? Où est ta chaleur ? Pourquoi personne ne prend garde à mes cris ? Pourquoi ? Tout ce questionnement désespéré fut l’objet des pensées du nourrisson. Non bien sûr sa pensée ne fut pas aussi claire, mais le fait est que son incompréhension se lisait sur son visage. Il avait saisi que quelque chose n’allait pas.

Il y a un sacré trou dans son esprit en partant de là. Il n’entend que ce prénom prononcé dans un souffle « John… ». On a tendance à oublier les premières années de sa vie, ce fut le cas du garçon. Une chose était pourtant certaine, il était là dans ce trou paumé, dans cet orphelinat, à se demander sans arrêt ce qu’il foutait là, à se demander pourquoi sa mémoire n’était pas aussi limpide que celle de ses condisciples. Il va vivre une quinzaine d’années dans cet endroit. Sans vivre de faits plus marquant que les moqueries des autres mômes. Il a bien réussi à tisser des liens avec quelques ados mais sans plus.

Tout allait basculer un soir. Il ne sait toujours pas ce qui l’a réveillé. L’odeur de la fumée ? Le crépitement des flammes ? Où ces terribles hurlements résonnant dans la nuit ? Un peu des trois sans doute. Il pourrait vous conter chaque instant tellement il eut le sentiment que c’était un gigantesque ralenti. Il lui semblait que les autres marchaient plutôt qu’il ne courait. Son instinct et l’adrénaline prirent les rênes et il se mit à courir à son tour. A chaque instant il sentait la mort qui le frôlait, les flammes qui le léchaient, les murs qui s’effondraient devant lui. Mais il continuait sa course. À droite, à gauche ? Son esprit fit alors un genre de pari morbide et misa sa vie sur la fenêtre tout droit. Etrangement il suivit cette idée complètement folle. Et dans un bruit de glace brisée il bondit au dehors. Sa chute lui parut longue et angoissante, mais en réalité ce fut très rapide. Il gisait au sol, brûlé, blessé, mais bien vivant. Ses yeux étaient mi-clos mais il vit néanmoins cette ombre qui s’étendait sur lui. Cela faisait ça de mourir ? Sauf que l’ombre s’avança encore et dans la lueur folâtre et dansante des flammes non loin un visage fut éclairé.

« Tu es mort… »
« Je savais bien que c’était une idée à la con »haleta le jeune.
« Tu n’existes plus. »
« Laissez-moi crever en paix alors. »
« Les jeunes sont d’une impétuosité ces temps-ci, c’en est exaspérant. »
« … C’est quand vous voulez pour que je meurs… »
« Tcheuh. Tu vas vivre petit insolent, même si les arrogants dans ton genre j’aurais plutôt tendance à les laisser crever tu m’intéresses. Alors je le répète tu es mort. Tous ceux qui étaient ici sont morts, et toi tu as survécu alors tu viens avec moi. Tu n’existes plus. Tu ne seras plus connu que sous un pseudonyme. Quel est ton nom au juste ? »
Il avait du mal à respirer, et cet homme l’assaillait de tous ces mots, alors il murmura :
« Shhh. Jo…hshh. » Il perdit connaissance sans pouvoir finir.
L’homme l’attrapa par le t-shirt et le souleva sans peine.
« Tu seras Joshua alors… Vis… Et sois le bienvenu parmi les messagers.»

Il avait dormi pas mal de temps paraît-il. Mais il avait fini par émerger. Et il avait découvert son nouveau chez lui, sa nouvelle maison, sa nouvelle famille. Il devenait comme eux un messager. Mais avant il eut une discussion avec son sauveur. L’ado’ et l’homme étaient assis sur un muret, le garçon caressait rêveusement un bandage au niveau de son estomac. Joshua tourna la tête vers l’autre et finit par lui poser cette question, ce qu’il s’était demandé depuis son réveil.
« Pourquoi m’as-tu sauvé ? »
« Cela s’est présenté comme ça. »
« Ouais à d’autres. Je vais dire les choses autrement, qu’est-ce que tu foutais dans le coin ? »
L’homme lui assena une petite claque pas bien méchante derrière la tête, Joshua poussa un cri désapprobateur mais esquissa un sourire.
« Okay. Je vois. T’es le genre, mec mystérieux qui cache un vieux caractériel. T’as pas trouvé plus cliché ? »
« Tes notions de reconnaissance m’échappent… Mon Messager s’est fait flinguer si tu veux tout savoir. Et sans Messager c’est la merde. Que les choses soient claires dans ta tête, un orphelinat ça regorge de mioches complètement paumés et sans attache, tout le monde se fout de ce qui peut leur arriver, un de plus un de moins, ça ne change rien. On peut à peine vous qualifier de personnes existantes, et je suis dans un milieu où c’est utile ce genre de statut.»
« Donc d’un certain côté t’es bien content que les lieux aient cramé ? »
« Je te vois venir, mais non. Je n’ai pas foutu le feu ici. Je n’en suis pas à ce point-là et ce n’est pas dans mes méthodes. J’étais en observation. Je cherchais le mec qui aurait autant besoin de moi que j’aurais besoin de lui. J’avoue que cet incendie m’a fait un sacré tri, et m’a fait gagner du temps. »
« Cela signifie quoi pour moi ? »
« Que tu vas faire partie des Messagers, mais je ne te sens pas trop comme les autres Messagers normaux on va dire. Autrement dit, t’es pas celui que je cherche mais je pense que tu as le potentiel de venir en aide aux autres. Ais-je tort ?»
« Nan tu m’as bien cerné. Alors… Qu’est-ce qu’on devient ? »
« Tu suivras une formation basée sur les soins. De mon côté, je repars. Je te le dis tout de suite, je ne pense pas qu’on se reverra. La mort sera venu nous chercher avant…»
Ainsi ils se quittèrent, chacun partant de son côté, et se dirigeant vers son destin…

Il avait le choix pour sa formation. Vivre parfois au quotidien l’enfer de cette nuit-là ? Non merci. En fait il se décida rapidement et suivit le conseil de son sauveur. Il espèra qu'il soit possible de suivre cette fameuse formation. Bien évidemment oui. En remerciement à ceux à qui il devait la vie il deviendrait chirurgien pour les autres messagers. Quelques années vont passer, des années à travailler avec une assiduité presque admirable, à assimiler un amas de connaissance. Et parmi ces cinglés qui couraient les toits la nuit, une jeune fille, Rebecca. Raven de son surnom.
« Tu devrais te montrer plus prudente, et mieux suivre les instructions au lieu de jouer les bavardes à l’oreillette. »
« Oh je t’en prie Josh’ je vois dans tes yeux que tu aimes bien que je sois blessée. »
« Comment peux-tu dire ça ? » répliqua le concerné piqué au vif, mais amusé.
La jeune femme éclata de rire en reboutonnant son chemisier masquant la plaie qui luisait sur son ventre. Elle caressa la joue de Joshua tendrement. Elle le trouvait tellement chou à s’indigner devant le côté irrespectueux de leur relation envers son éthique médical mais il ne regrettait en rien ces instants volés à ses côtés. Néanmoins il ne supportait pas de la voir ainsi, elle avait beau rire, une ride de douleur marquait son visage. Surprenant le regard inquiet de son doc préféré Raven l’embrassa sans qu’il puisse esquisser un geste. Bon allez avouons ce qui est il s’était refusé à bouger. Bye bye l’éthique. Joshua se sentait bien parmi les messagers, et présence était aussi fort utile. Il en avait déjà recousu plus d’un. Le médecin qui l’avait formé avait pris sa retraite mais avait laissé l’esprit apaisé son bloc à son apprenti, et puis Joshua n’était pas seul. Pas mal savaient d’ailleurs que les consultations se faisaient à domicile entre Raven et lui, mais devant le charme du petit couple le silence régnait.

Mais ça n’allait pas durer. Raven niveau physique avait de temps à autres des difficultés et abusait pas mal d’accélérateur. Elle avait beau prétendre le contraire, ses constantes et son état ne pouvait mentir à Joshua. Mais il la laissait faire, aveuglé par l’amour qu’il lui portait il la laissait pourtant se détruire. Cela ne pouvait pas continuer, et en effet ça ne dura pas. Cette nuit il en cauchemarde encore, c’est bien pire à tous niveaux que cette nuit de son enfance. Depuis quelques temps il apprenait aussi à produire de l’accélérateur. Et tandis qu’il terminait, elle débarqua, défonçant presque la porte.
« Joshua ! J’ai besoin d’accélérateur. »
« Je t’ai injecté les doses fournies par les révo’ tout à l’heure, ça te suffit amplement pour ce soir. T’as déjà les constantes en bordel. »
« Non. Il me faut plus de rapidité, de puissance, j’en ai besoin. »
Il soupira, la regardant les yeux emplis de douleur, elle se tenait là tremblante devant lui, les mains crispées, l’implorant des yeux. Ses doses étant moins puissantes s’il lui injectait une des siennes ça la convaincrait sûrement. Lui mentir de cette manière le dégoûtait mais il se refusait cette fois-ci à lui obéir et la laisser se détruire. Il lui injecta donc encore de l’accélérateur. Il voulut l’embrasser, lui confier ses craintes de la perdre, mais elle était déjà partie en mission. Tout ceci avait foutu un tel coup de stress à Joshua qu’il s’endormir au fond d’un fauteuil, exténué. Il fut réveillé quelques heures plus tard par un messager.
« Joshua… Raven… »
Emergeant du sommeil Joshua eut un petit rire, sa chère et tendre revenait de mission avec son lot de coupures, il pourrait enfin s’expliquer avec elle.
« Qu’est-ce qu’il y a Raven ? Je dois lui recoudre quoi cette fois-ci ? »
Il sentit alors quelque chose de froid et humide tomber sur son épaule tandis que le messager s’effondrait dans ses bras.
« Joshua… Raven est morte. »
Si son cœur avait été de verre il se serait brisé en millions d’éclats. Il eut envie d’hurler, ce qu’il fit d’ailleurs. Son chagrin éclata avec une force telle que son camarade ne put que le serrer maladroitement contre lui pour contenir la douleur de celui-ci.
« Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » parvint enfin à murmurer le jeune homme
« Trop de stress, et d’accélérateurs. Elle a eut un genre de malaise alors qu’on était sous le feu d’une bande, elle en a pris une en pleine poitrine. Elle. Elle n’a pas souffert… »
La douleur fut encore plus forte, elle n’avait donc rien pu dire, elle n’avait même pas dû se sentir partir, elle n’avait même pas pu penser à lui une dernière fois, il n’avait même pas pu lui murmurer je t’aime au creux de l’oreille une dernière fois. On la lui avait arrachée. Non songea-t-il horrifié. Il lui avait arraché les ailes. Il était responsable… Malgré tout ce que purent lui dire les autres pour le convaincre du contraire, car disait-on personne n’était à blâmer, Joshua demeurait dans son idée. Il avait indirectement tué sa moitié. Il demeura enfermé dans son coin, dans son âme devenue une cage.
Puis un jour, il joignit doucement les mains, et promit, il jura à sa bien-aimée où qu’elle soit que tout ceci n’arriverait plus jamais, il les sauverait tous. Ainsi à chaque fois qu’un de ses camarades échappa aux bras de la mort c’était Joshua qui les remerciait, il avait le sentiment de préserver la vie qui lui restait. Ainsi Joshua continua son existence en vivant pour les autres…






C'est à vous !


« MA présentation, la mienne à moi^^ »


pseudo : FireHBK
prénom(s) : Han je l’ai oublié XD *sifflote*
âge : 17 bientôt 18*saute partout XD*
comment nous as-tu découvert ? MYH par la pub de Crow^^
présence sur le forum : 7/7 à part en période d’examens mais bon les examens c’est pas tout le temps*encore heureux^^*
Un mot pour finir ? J’ai repris ma sign et mon ava’ d’un autre fow(les image sont donc sur ces deux fows aux concepts différents au passage Wink )parce qu’Edge mon catcheur adoré trouver des photos de lui en tenue normale c’est dur^^’’ et que vu que la créa est de moi je pense pas qu’il y ait de souci mais je préfère prévenir ^^ Néanmoins si ça pose problème je me débrouillerais et chercherais une autre photo Wink Merci d’avance de votre compréhension
Sinon bah le petit oiseau va sortir Code OK par Luce.




Dernière édition par Joshua le Dim 20 Fév 2011 - 21:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin


✽ MESSAGES : 86
❈ ARRIVÉE : 22/01/2011

❈ LOCALISATION : Les toits, comme toujours.



MessageSujet: Re: Joshua-Doctor of the angels   Dim 20 Fév 2011 - 17:19

J'vais quand même te souhaiter la bienvenue ici aussi xD!
Alors bienvenue sur ME Josh' ! En ce qui concerne ton avatar, je l'ai déjà dit, ça ne me pose pas de problèmes Wink Pour le code c'était tout bon donc j'ai édité ^^
Par contre, je vais te demander d'attendre encore un peu pour ta validation, histoire de voir aussi avec les autres membres du staff. Ca ne devrait pas prendre trop longtemps Smile Mais ça fait plaisir de voir une fiche terminée aussi rapidement.

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mirrorsedge.forumgratuit.org



✽ MESSAGES : 11
❈ ARRIVÉE : 20/02/2011



MessageSujet: Re: Joshua-Doctor of the angels   Dim 20 Fév 2011 - 17:21

Bonjour,
bah okay et merci pour tout Smile
Je peux patienter y'a pas de soucis ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin


✽ MESSAGES : 86
❈ ARRIVÉE : 22/01/2011

❈ LOCALISATION : Les toits, comme toujours.



MessageSujet: Re: Joshua-Doctor of the angels   Dim 20 Fév 2011 - 18:35

Alors... Ta fiche est bien, les nombres de mots imposés sont respectés et certains passages m'ont fait marrer xD Oui enfin pas avec Raven hein, j'te rassure, j'suis pas une psychopathe Razz
Bref, tout est nickel, mais avant de te valider, on aimerait que tu rajoutes quelques lignes sur la rencontre de Joshua avec celui qui l'a recruté. Les raisons de sa présence, tout ça... Parce que s'il était là purement par hasard, ça me semble un peu "gros" quand même. Mais ce sera pas trop difficile de trouver des raisons à sa présence aux alentours d'un orphelinat.

Préviens-nous quand ce sera fait, un membre du staff viendra te valider. Et n'oublie pas d'aller réserver ton avatar dans le bottin Wink

Edit : Ce serait bien aussi que tu espaces un peu plus tes paragraphes et que tu mettes les dialogues en couleur pour les faire ressortir et pour qu'on puisse différencier plus facilement les personnages Wink

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mirrorsedge.forumgratuit.org



✽ MESSAGES : 11
❈ ARRIVÉE : 20/02/2011



MessageSujet: Re: Joshua-Doctor of the angels   Dim 20 Fév 2011 - 21:30

Je n'avais pas le moindre doute sur le côté psychopathe *sort en courant^^*
Voilà j'ai édité tout le bazar j'espère que c'ets mieux, si c'est pas bon je peux rééditer pas de souci Smile
Okay je vais aller réserver mon petit gars^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin


✽ MESSAGES : 86
❈ ARRIVÉE : 22/01/2011

❈ LOCALISATION : Les toits, comme toujours.



MessageSujet: Re: Joshua-Doctor of the angels   Dim 20 Fév 2011 - 21:43

C'est bon ! Tu es validé !
Haha, j'ai pas l'air d'une psychopathe, c'est bon à savoir Wink Bref, tu peux directement aller ouvrir ta fiche de lien et ton suivi des RP. Par contre, en tant que Messager, tu n'auras évidemment pas de partie multimédia, que ce soit pour le téléphone ou l'adresse mail, et pas de logement autre que le QG des Messagers.

Encore une fois : bienvenue parmi nous et amuse-toi bien ^^

_________________
...


Dernière édition par Mads le Dim 20 Fév 2011 - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mirrorsedge.forumgratuit.org



✽ MESSAGES : 11
❈ ARRIVÉE : 20/02/2011



MessageSujet: Re: Joshua-Doctor of the angels   Dim 20 Fév 2011 - 22:11

*Contente d'être validée^^*
Merci et okay je vais aller ouvrir ma fiche de lien et de rp Wink
Encore merci pour l'accueil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Joshua-Doctor of the angels   

Revenir en haut Aller en bas
 

Joshua-Doctor of the angels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirror's Edge :: Avant de commencer :: Présentations des membres :: Présentations validées-